Dans notre monde de plus en plus connecté, la croissance exponentielle de la santé mobile (m-santé) n’a rien d’une surprise. L’an dernier, la moitié des recherches Internet dédiées à la santé ont été faites via smartphone. Pour les membres et startups du secteur de la santé, le message est clair : les applications mobiles médicales sont désormais incontournables.

Vous envisagez de proposer un nouveau service (à leurs pairs, patients ou à d’autres parties prenantes du système de santé) via une application mobile ? Voici quelques conseils et chiffres à garder en tête. Parce que le marché est extrêmement saturé, avec près de 140 000 applications de santé mobile sont disponibles, le nombre de téléchargements est en baisse. Pour vous aider à capter de nouveaux prospects sur ce marché concurrentiel, voici quelques astuces clés issues de l’étude menée par research2guidance sur les chiffres du développement d’une application de m-santé. La création d’une application est la partie la plus facile du processus ; le vrai challenge réside dans sa commercialisation et notamment la différenciation avec les concurrents.

 

À retenir sur le marché

Aujourd’hui, plus de 100 000 apps de santé sont disponibles sur l’App Store et Google Play. Les plateformes iOS et Android dominent 75 % du marché et la plupart des développeurs privilégient les apps multi-plateformes.

En bref : pour être compétitives, les apps doivent être accessibles à tous et partout.

À retenir sur les coûts et revenus

Comme dans la plupart des secteurs, le marché des applications sourit à ceux qui disposent des fonds nécessaires au financement du développement et des budgets de lancement et de promotion:

  • 57 % des éditeurs d’applications sont en difficulté…
  • et seulement 43 % atteignent leurs objectifs ;
  • 63 % des éditeurs en difficulté sont des petites entreprises,
  • tandis que 64 % de ceux qui « réussissent » appartiennent à de grandes entreprises.

En bref : si vous souhaitez lancer une nouvelle entreprise de m-santé ou que vous venez de le faire, pensez aux partenariats. Ils vous permettront d’exploiter vos idées innovantes tout en tirant profit des ressources d’une grande entreprise… ou des capacités de financement de business angels.

Échangez avec des experts du secteur médical

À retenir sur les facteurs de motivation

Les principales motivations des éditeurs pour créer une app de m-santé ? Aider les gens, générer des bénéfices et recueillir des données.

mhealth2

Toutefois, ces motivations sont moins importantes que le ciblage des consommateurs. Aujourd’hui :

  • plus de 50 % des applications s’adressent aux personnes souffrant d’une maladie chronique,
  • 33 % s’adressent aux adeptes du bien-être et du fitness,
  • et près de 30 % s’adressent aux médecins et hôpitaux.

En bref : le marché des apps dédiées aux patients (ou aux personnes soucieuses de leur bien-être) étant saturé, le potentiel se trouve dans le marché des fournisseurs de soins de santé et des institutions.

À retenir sur les besoins utilisateurs

Les éditeurs d’apps de m-santé sont formels : ces 5 prochaines années verront naître un fort besoin d’applications de diagnostic, de surveillance et de gestion médicale des patients à distance.

D’ici 2020, les apps de m-santé destinées aux malades chroniques (diabète, obésité, hypertension et dépression) auront le vent en poupe – avec un vrai potentiel pour le diabète.

À noter : diabète, obésité et hypertension sont étroitement liés et, une fois réunis, représentent une grande part du marché des applications de m-santé. A contrario, malgré les efforts déployés pour libérer la parole des malades à ce sujet, la dépression est toujours considérée comme un combat privé, ce qui peut expliquer son retard dans l’univers du développement des applications de m-santé.

En bref : pour survivre (et prospérer) dans le monde des applications de santé mobile, trois points à garder en tête – identifier les principaux groupes cibles et les maladies clés, opter pour une application multiplateforme et avoir conscience de la domination du marché par les grands acteurs.

Quelles sont vos applications de m-santé mobile de référence ? Les utilisez-vous pour vous informer, communiquer ou traiter vos patients ? Partagez votre avis sur le futur de la m-santé !

Créer votre formation en 5 étapes

Crédits photos : Unsplash.com (Oliur Rahman/Kelly Brito)

Publié par Ranim Chaban

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *